Journée Mondiale du Diabete Les Lion’s Club en Partenariat avec la Direction Générale des Douanes offrent des tests de dépistage gratuits aux douaniers

63

La journée internationale du diabète célébrée cette année sous le thème ‘la famille et le diabète’ , est une maladie qui augmente la glycémie.
 Lors de cette  Journée internationale de lutte contre le diabète le 14 novembre, les Lion’s Club de Guinée en partenariat avec la Direction Générale des Douanes ont offert des séances de test de dépistage à la douane guinéenne et avait pour but aussi de sensibiliser les douaniers aux effets du diabète et aux complications.

Le diabète est devenue de nos jours une préoccupation mondiale. Ce qui fait que les Lion’s se sont engagés auprès des Nations-unies pour lutter contre ce fléau.

L’année dernière, le dépistage était effectué au niveau des forces armées par cette ONG internationale. Cette année, c’est le tour de la douane, estime la présidente du district, Hadiatou Bah.

Du côté des bénéficiaires, c’est le Directeur général adjoint des douanes qui a parlé au nom de sa structure.

Selon le Colonel Oubou Zézé Guilavogui , cette opération de dépistage est bien dans le cadre de la sensibilisation et d’une prévention des soldats de l’économie: « Si vous avez choisi notre structure pour opérer, nous ne ferons que vous dire merci et vous demander de multiplier ce genre d’opérations en faveur de nos populations. Comme vous le savez, 80% de notre population est analphabète, les gens se promènent, sans savoir leur situation sanitaire. C’est pourquoi nous apprenons, tel a fait une crise, tel est dans le coma. Comme le disent les médecins : mieux vaut prévenir que guérir. Si tu connais ta situation sanitaire, tu pourras prendre beaucoup de précautions».

Selon le Lieutenant Colonel Aissiatou Diallo Cheffe bureau transit et Membre du Lion’s Club , les forces vives de la nation doivent être en bonne santé: «Beaucoup de diabétiques s’ignorent. C’est pour dire qu’on doit soigner, se contrôler, faire du sport et soigner ce qu’on mange ».

Dr Maïmouna affirme que le rôle de l’association guinéenne d’éducation et d’aide aux diabétiques est de mener des plaidoiries auprès des politiques en vue d’avoir des services de qualité, avoir un personnel bien formé et surtout avoir des moyens pour accompagner tous ces diabétiques.

Au total, 21 centres de santé ont été visités et 1 868 malades ont été vus par l’association guinéenne d’éducation et d’aide aux diabétiques (AJEAD), membre du Lion’s club. Selon le Dr Maimouna Bah, présidente de l’AJEAD, «dans cette campagne de lutte, sur les 1 868, nous avons 28% d’hypertendus. Dans les résultats que nous avons obtenus 6,5% sont diabétiques».