Direction Générale des Douanes

Menu

Mot de Monsieur le Directeur général des Douanes à l’occasion du Nouvel an 2024

Mesdames et Messieurs, chers lecteurs, chers collègues,

Chers partenaires,

Chers lecteurs,

Mesdames et Messieurs,

Je commencerai cette année mon propos par rendre grâce à Allah, créateur de l’univers, qui nous accorde cette nouvelle année dans le bonheur. Ce bonheur qui se résume en bonne santé, en paix dans le pays, en stabilité économique et le cheminement vers l’atteinte de l’idéal politique….

Voilà encore une occasion de tirer les leçons de nos acquis et de nos échecs, puis de se projeter à travers un plan d’actions futures à réaliser pour le nouvel an qui s’annonce.

En effet, l’année 2023 qui s’achève a été celle de la concrétisation de beaucoup de projets.

Sur le plan des ressources financières, l’année 2023 nous a permis de maintenir un niveau de performance élevé, notamment la mobilisation de 9.495,042 Milliards GNF, soit un taux de   96,33% par rapport aux prévisions en fin Novembre et d’un taux de 88,18% par rapport aux prévisions annuelles de 10.767,993 Milliards GNF.

Partant de ces réalisations et tenant compte des éléments en notre disposition, notamment le volume de marchandises attendu pour décembre 2023 et le montant des droits et taxes en attente de recouvrement (reste à recouvrer – RAR), nous estimons que les prévisions seront atteintes en fin décembre. Il ressort de ce qui est annoncé ci-dessus que cette analyse ne porte que sur la situation à fin novembre 2023.

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des cadres et agents des douanes, des actes concrets ont été posés par le Ministère du Budget avec le soutien du Gouvernement et du CNRD. Nous pourrons citer, entre autres l’acquisition d’une vingtaine de véhicules neufs tout terrain, l’avancement en grades militaires de plus de 300 cadres et agents des douanes.

Aussi, le CNRD, grâce à son combat noble pour la récupération des domaines et biens de l’État, a mis à la disposition des agents des douanes d’un immeuble de 45 appartements sur le site de l’ancienne cité douane, à la suite d’une négociation réussie qui a abouti à la signature d’un protocole entre le Groupe ADOHA et Gouvernement.

Également, l’octroi par le Ministère de l’urbanisme à l’Administration des douanes d’un terrain de 3 000 m2 sur le site de Koloma, pour la construction du nouveau siège de la Direction Générale des Douanes.

Un fait historique cependant à saluer : pour la première fois, la construction d’un logement de fonction pour le Directeur Général des Douanes. Cette résidence, située dans la proche banlieue de Conakry, quartier Minière, sera mise à la disposition de tout Directeur Général des Douanes à sa prise de fonction.

S’agissant de renforcement de capacité en termes de ressources humaines, environ 300 jeunes guinéennes et guinéens ont été recrutés, formés sur le plan militaire en les inculquant les valeurs du patriotisme et sur le plan professionnel douanier en vue de répondre à l’attente des usagers. Il faut rappeler que le dernier recrutement de masse à la douane date de 1994 (de plus de trente 30 ans). La mise à disposition de ces jeunes recrues vient combler le vide laissé par les douaniers ayant fait valoir leurs droits à la retraite ces dernières années. Vu les nécessités de service, ces jeunes recrues sont destinés pour les 2 à 3 premières années de leur carrière à servir en province.

Aussi, pour la première fois, les trois (3) salles de formation de la Direction Générale des Douanes ont reçu, durant toute l’année, des douaniers en formation.

Dans les acquis de l’année 2023, félicitons les douanières et douaniers qui se sont illustrés par leur courage, leur professionnalisme et leur rendement en réalisant de très bons résultats. Citons entre autres Colonel Ibrahima BAH (alias IZI), élevé à la dignité du Commandeur de l’Ordre National du Mérite, Lieutenant/Colonel Makéma KEITA, Commandant Moise kaman GUILAVOGUI, le Lieutenat Mohamed KOUMBASSA tous nommés à titre exceptionnel dans les grades supérieurs. Grâce à l’effort de ces braves soldats de l’économie, des saisies importantes de devises, de drogues et de faux médicaments ont été opérées (plus de trois (3) millions de dollars, plus de 40kg cocaïne, de 5 cargaisons de faux médicaments). Tels sont quelques résultats obtenus par la douane dans sa lutte contre la fraude.

Voilà citées ci haut quelques-unes des réalisations de l’administration des douanes en 2023. Pour l’année 2024, l’espoir est permis, au-delà de la réalisation des prévisions de recettes qui nous seront assignées. Au-delà de l’atteinte des objectifs de recettes, l’année 2024 devra connaître la finalisation et la mise à disposition de nombreuses infrastructures. De l’indépendance de notre pays à nos jours, seule la Direction régionale de Labé a été construite, et cela date de plus de 20 ans. Avec l’avènement du CNRD, en deux (2) ans, le Budget national du développement (BND) a prévu la construction de toutes les autres Directions régionales de province, notamment celle de Kankan, N’zérékoré, Boké et Kindia. Avant la fin de l’année 2024, avec le soutien de nos autorités ces infrastructures seront achevées, équipées et mises à la disposition des cadres et agents des douanes.

Dans le cadre de la poursuite de la digitalisation des procédures douanières, le SIGMAT sera mis en exploitation entre la Côte d’Ivoire et la Guinée. Le contrat signé entre le Group Webb Fontaine et la Direction Générale des Douanes relatif au suivi électronique des marchandises de camion en transit par balises et par étiquettes à puce des véhicules sera également opérationnel ; ce qui permettra de sécuriser le régime de transit en réduisant considérable la fraude. Toujours dans le cadre de la poursuite de la digitalisation des procédures douanières, un nouveau mode de paiement sera mis à la disposition des usagers, notamment le paiement des droits et taxes des douanes par la monnaie électronique.

En matière de lutte contre la fraude de nouveaux équipements sont attendus : pour un départ, une vedette pour lutter contre le coulage pétrolier en mer, également des drones pour surveiller les frontières terrestres en vue de repérer et réprimer toute fraude sur lesdites frontières terrestres.

L’année 2024 sera celle de la réforme de la surveillance douanière. Des jeunes cadres formés dans les écoles des douanes de la France, du Maroc, de la Belgique et de la chine seront placés à des postes de responsabilité au niveau des services de surveillance. Les textes régissant le fonctionnement des brigades seront amendés pour les adapter aux nouvelles réalités en matière de lutte contre la fraude.

C’est le lieu de rappeler que les différentes actions réalisées par notre administration n’ont été possibles que grâce au processus de refondation de la nation prôné par le Conseil National de Rassemblement pour le Développement (CNRD).

Chers lecteurs, chers douanières et douaniers merci pour cette lecture.

Dans cette revue vous découvrirez les analyses de certains cadres douaniers, de même plus de détails et de précision sur certains résultats auxquels nous sommes parvenus.

Je tiens pour terminer, à exprimer tous mes remerciements à l’endroit des partenaires privés et publics pour leur accompagnement et leur soutien sans lesquels ces résultats positifs évoqués ci-dessus n’auraient pu être atteints.

Je voudrais avoir une pensée pieuse à l’endroit des soldats, des collègues, des parents et des amis arrachés à notre affection au cours de l’année 2023.

Je ne saurais clore mes propos, Mesdames et Messieurs, sans réitérer mes remerciements et ma profonde gratitude à Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Président du CNRD, Chef Suprême des Armées, Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA pour sa constante sollicitude envers l’Administration des Douanes.

Bonne et heureuse année 2024.

                                              Général de Brigade Moussa CAMARA

                                                             Inspecteur des Douanes

                                               Grand Officier de l’Ordre National du Mérite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Langue »