Direction Générale des Douanes

Menu

1ère REUNION TRIPARTITE : DGD, DGI et SECTEUR PRIVE

« cet atelier n’est pas un cadre de modification des dispositions déjà adoptées par le CNT et qui font office de lois, mais j’attends de vous, opérateurs économiques, des propositions pour accompagner l’Etat dans la mobilisation des ressources intérieures »  Dr Lanciné CONDE,

Les deux (02) régies financières, c’est-à-dire la Direction générale des Douanes et celle des Impôts ont tenu une réunion avec le Secteur privé guinéen le jeudi 11 janvier 2024 à l’hôtel riviera, commune de Kaloum, Conakry.

La cérémonie d’ouverture, placée sous la Présidence de D. Lanciné CONDE  Ministre du Budget , a été honorée de la présence de plusieurs autorités dont, entre autres :  le Ministre de l’Economie et des finances M. Moussa CISSE , la Ministre du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises Mme Louopou LAMAH , le Gouverneur de la Banque Centrale M. Karamokoba DIAWARA , les Directeurs Généraux des Douanes et des Impôts, respectivement Général de brigade Moussa CAMARA et M. Mory CAMARA. le Président de la Chambre nationale du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat de Guinée (CNCIAG) M. Mamadou BALDE, etc.

Trois allocutions ont ponctué ladite cérémonie, à savoir : les mots de bienvenue de M. le DGD au nom des deux (02) régies financières, la transmission des messages de disponibilité et de félicitation du secteur privé guinéen par M. le Président de la CNCIAG et le discours d’ouverture de M. le Ministre du Budget.

Dans son discours, M. le Ministre du budget, D. Lanciné CONDE, a rappelé l’objectif principal visé par la réunion en ces termes « cet atelier n’est pas un cadre de modification des dispositions déjà adoptées par le CNT qui font office de lois ; mais j’attends de vous, opérateurs économiques, des propositions pour accompagner l’Etat dans la mobilisation des ressources intérieures »

Les travaux la réunion proprement dite ont consisté, pour chaque régie, à présenter aux opérateurs économiques les nouvelles mesures pour l’an 2024 qui ont été suivies par un débat.

M. le DGD a rappelé que la LFI 2024 ne contient pas de nouvelles mesures douanières ; mais il a mis l’occasion à profil pour rappeler les mesures douanières qui été prises après la LFI 2023 parmi lesquelles ; il s’agit de :

  • L’application du droit unique d’entrée (DUE) sur les importations « matières premières » des entreprises qui ne font de transformation substantielle, c’est-à-dire  une valorisation de plus de trente pour cent (+30%) à l’intérieur du pays ;
  • L’exonération des intrants agricoles, de pêche et de l’élevage au lieu de 2,75 % mais à 0,50% CAF ;
  • L’entrée en vigueur du suivi électronique des marchandises en transit après accomplissement des préalables (signatures du protocole d’accord relatif au SIGMAT, convention entre DGD et webfontaine, la formation des agents des douanes concernés) …
  • le changement du droit de douane (DD), en application des dispositions du TEC, pour (03) catégories de marchandises : Catégorie (A) : le Droit de douane connaît une augmentation de 20% à 35% ; cette mesure concerne 43 produits; Catégorie (B) : le droit de douane connaît une diminution soit de 35% à 20%.; Cette mesure concerne 23 produits; la catégorie (C) : les produits qui sont passibles de la taxe d’ajustement à l’importation (TAI) qui sont au nombre de 11; NB : soixante-quatorze (74) produits seront assujettis à la taxe conjoncturelle de protection (TCP). Pour tout renseignement complémentaire, vous pourrez contacter la DGD à travers le SCRP au (+224) 663 77 00 77

Les deux (02) Directeurs, chacun en ce qui le concerne, ont répondu aux questions posées par les participants qui relèvent de leur compétence ; et ils ont promis de remonter aux autorités compétentes celles qui ne relèvent pas de leurs attributions.

Une photo de famille a mis fin à la réunion.

     SCRP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Langue »