Direction Générale des Douanes

Menu

CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES DOUANES (JID) 2024 PAR LES DOUANES GUINEENNES

« Pour une douane mobilisant ses partenaires historiques et nouveaux autours d’objectifs clairs ». Thème de l’OMD pour la JID 2024

Pour célébrer la journée internationale des Douanes au compte de l’année 2024, l’administration des Douanes a réalisé deux (02) activités ; à savoir : le discours de M. le Directeur général des Douanes et la remise des satisfécits délivrés par l’OMD

I- LE DISCOURS DE M. LE DIRECTEUR GENERAL DES DOUANES

  • Excellence Monsieur le Premier ministre ;
  • Excellence Monsieur le Ministre du Budget ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Région administrative de Labé
  • Monsieur le Préfet de Labé ;
  • Monsieur le Maire de la Commune urbaine de Labé ;
  • Mesdames et messieurs les Chefs d’unité des Forces de Défense et de Sécurité ;
  • Messieurs les autorités religieuses et notables de la région de Labé ;
  • Mesdames et messieurs les représentants des autorités locales
  • Mesdames et messieurs les Directeurs et Chefs d’entreprises ;
  • Madame           la        Coordinatrice         de       la        Faitière          des Commissionnaires agréés en douane ;
  • Monsieur le Président de l’association des consignataires ;
  • Mesdames         et        messieurs      les       officiers,        sous-officiers            et douaniers de rang ;
  • Mesdames et messieurs les invités, à vos rangs, grades et titres respectifs, tout protocole observé ;
  • Mesdames et messieurs,

C’est pour moi un agréable plaisir de vous souhaiter la bienvenue à cette cérémonie de clôture des travaux de la réunion annuelle des douanes guinéennes et la célébration de la Journée Internationale des Douanes 2024.

Je formule respectueusement pour vous et pour vos familles respectives, mes meilleurs vœux de bonheur, de santé, de longévité et de plein succès dans toutes vos nobles entreprises pour cette année 2024.

Mesdames et messieurs,

La Convention portant officiellement création du Conseil de Coopération Douanière (CCD), devenu l’Organisation mondiale des douanes (OMD), est entrée en vigueur en 1952. La session inaugurale du Conseil, organe directeur du CCD, a eu lieu à Bruxelles le 26 janvier 1953. Depuis, cette journée a été déclarée journée internationale de la douane et célébrée par toute la communauté douanière mondiale.

A l’occasion, le Secrétariat de l’OMD choisit un thème qui s’avère pertinent par rapport aux défis auxquels la communauté douanière mondiale fait face.

Pour l’année 2024, le thème retenu est « Pour une douane mobilisant ses partenaires historiques et nouveaux autour d’objectifs clairs ».

Mesdames et Messieurs,

En choisissant ce thème, l’OMD nous invite à nous pencher sur la stratégie d’engagement des parties prenantes, avec l’idée de solidifier les partenariats existants et de forger de nouvelles alliances dans un paysage mondial en constante évolution.

Force est de constater que le monde dans lequel nous évoluons est très différent de celui d’il y a quelques années. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à de nouveaux défis, comme les révolutions technologiques et les crises environnementales et sanitaires, les bouleversements politiques et économiques complexes au niveau international. Pour faire face à ces situations, les administrations douanières doivent non seulement gérer les conséquences directes de ces changements, mais aussi adopter une démarche proactive.

Loin d’un simple slogan, le thème choisi pour cette année 2024 appelle à l’action. Il nous incite à dépasser notre cadre conventionnel et à nous ouvrir à de nouvelles possibilités. En ces temps de mutations rapides, les administrations douanières restent le fer de lance de la facilitation et de la sécurisation du commerce mondial.

Ainsi, l’administration des douanes guinéennes, à l’instar de celles des autres pays, va se pencher sur les principaux objectifs de cet appel à l’action conformément aux orientations de l’OMD.

Le premier objectif est de Renforcer les relations établies avec nos partenaires historiques. Cela consiste à veiller à ce que nos relations restent solides, pertinentes et mutuellement bénéfiques. Il convient ainsi de réaliser une analyse plus approfondie de l’évolution des besoins des partenaires et de leurs attentes.

Le deuxième objectif est de Forger de nouveaux partenariats

Cela se traduit par la recherche active et l’établissement des liens avec de nouveaux partenaires publics et privés. Il peut s’agir d’Institutions financières, d’organisations environnementales, des ONG et des établissements universitaires, entre autres. Ces nouvelles alliances apporteront de nouvelles perspectives et des solutions innovantes aux défis auxquels nous sommes confrontés.

Le troisième objectif est de collaborer autour d’objectifs précis Pour nous assurer que tous les partenariats sont en adéquation avec les missions et les valeurs de la douane et que les avantages qui devraient en découler sont clairement identifiés, chaque partenariat devrait faire l’objet d’une évaluation rigoureuse. Cela permettra d’identifier les résultats en termes de facilitation des échanges, de sécurité aux frontières, de résilience de la chaîne logistique.

Le quatrième objectif est de renforcer la diversité et l’inclusivité dans nos engagements

Dans nos partenariats, nous devons prendre en compte les diverses opinions des parties prenantes et les préoccupations des usagers.

S’efforcer d’y inclure un large éventail de voix et de perspectives, et veiller à ce que nos stratégies soient inclusives et qu’elles reflètent bien la communauté mondiale que nous servons.

Le cinquième objectif est d’évaluer l’impact et adapter les stratégies

En mesurant régulièrement la performance de nos partenariats et de les revoir si nécessaire, cette approche dynamique permettra à nos engagements de rester efficaces et pertinents.

Le sixième objectif est de tirer parti de la technologie de pointe et l’analyse des données

Pour mieux comprendre nos partenaires et ainsi être à même de mieux les mobiliser, la douane continue à développer ces outils informatiques. Cette démarche nous permettra aussi d’être plus réactifs et plus efficaces dans nos collaborations.

Mesdames et messieurs,

En termes de perspectives cette année, d’importantes actions sont inscrites au plan d’action 2024 qui pourront permettre à l’administration des douanes d’atteindre ses objectifs.

Il s’agit entre autres :

  • mettre en œuvre du suivi électronique des marchandises en transit ;
  • Lancer le projet d’Interconnexion des Systèmes Informatiques douaniers (SIGMAT) entre la Guinée et la Côte-d’Ivoire pour les échanges des données sur les marchandises en transit ;
  • Former et déployer les nouvelles recrues ;
  • Vulgariser le nouveau code de conduite du personnel douanier ;
  • Renforcer la collaboration avec les Commissionnaires agréés en douane ;
  • Organiser des formations continues sur les spécialisations en douane ;
  • Organiser la formation commune de base pour les agents des douanes ne l’ayant pas en encore fait ;
  • Poursuivre    la        dématérialisation  de       la        procédure   de dédouanement ;
  • Etendre le paiement généralisé des droits et taxes en ligne à l’intérieur du pays ;
  • L’accès à Sydonia World à partir des téléphones portables ;
  • Créer une bibliothèque des douanes ;
  • Organiser des voyages d’étude ;
  • Organiser des rencontres interprofessionnelles ;

Mesdames et messieurs,

Je ne saurais terminer mon allocution sans adresser mes sincères remerciements à S.E Dr Lanciné CONDE, Ministre du Budget, pour son soutien indéfectible à l’endroit de la douane.

Je tiens également à travers vous, Monsieur le Ministre, à remercier Monsieur le Premier Ministre, son excellence Docteur Bernard GOUMOU et tout son gouvernement.

Aussi, voudrais-je, au nom de la Direction Générale des Douanes et en mon nom propre, vous prier de réitérer à Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA , Président de la Transition, Président du CNRD, Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, les sincères remerciements et la profonde gratitude des soldats de l’économie guinéenne.

Nos remerciements aux opérateurs économiques et aux différents partenaires du secteur public pour leur présence parmi nous et pour leur bonne collaboration dans l’accomplissement des missions et objectifs de la douane.

Nos remerciements vont également à Monsieur le Secrétaire général de l’OMD, Ian SAUNDERS et ses collaborateurs pour leur contribution constante à la modernisation des douanes et pour la thématique de cette année consacrée au renforcement des partenariats existants et de forger de nouvelles alliances.

Nos remerciements aux autorités locales de LABE pour l’accueil et la solidarité à l’endroit de la douane, nos remerciements aux notables et aux différentes corporations des jeunes et des femmes qui œuvrent constamment au progrès de cette région.

J’espère que notre réponse à l’appel à l’action associé à ce thème nous permettra à tous de mieux remplir notre mission essentielle pour un avenir sûr, prospère et inclusif.

Je vous remercie d’avance pour votre attention et votre gratitude, votre soutien et vos efforts pour rendre la Journée Internationale de la Douane mémorable et pour promouvoir le thème de 2024 tout au long de l’année.

Vive la douane guinéenne !

Vive le renforcement du partenariat douane-secteur public et privé !

Vive la Région administrative de Labé !

Vive la République de Guinée

II- LA REMISE DES SATISFECITS : Chaque année, l’OMD délivre des satisfécits pour « services exceptionnels rendus à la communauté douanière internationale ». Cette année, treize (13) en ont bénéficié dont douze (12) douaniers et deux (02) entreprises privées. Ce sont :

  1. D. Lanciné CONDE : Ministre du budget ;
  2. Colonel Ibrahima BAH : Directeur législation, règlementation et relations internationales (DGD) ;
  3. Colonel Lancine CONDE : Chef Service formation et ressources humaines (DGD) ;
  4.  Colonel Thierno Tibou BARRY: Directeur Regional Kankan (DGD);
  5. Colonel Talla DIAKITE : Directeur régional N’Zérékoré (DGD) ;
  6. Colonel Ibrahima DIOP : Chef bureau Dapilon (DGD) ;
  7. LT/Colo. Abdouramane TOURE : Chef bureau Chalco (DGD) ;
  8. Cdt Djely Koumba KOUYATE : Cheffe de visite BRE (DGD) ;
  9. Cdt Elhadj Mamadou Saliou BAH : Coordinateur Brigade spéciale KM 36 ;
  10. Cdt Mamadi SOUMAORO : chef bureau N’Zoo (DGD) ;
  11. Lt Mohamed KOUMBASSA : agent surveillance (DGD) ;
  12. GLOBAL ACCESS  SAU (entreprise privée) ;
  13. Chambre commerce, industrie, et artisanat de Guinée (Privé)

SCRP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Langue »